Petits tuyaux et astuces pour faciliter votre séjour au Cap Vert

(mise à jour / updating : November 5th 2022)

 

Accès  à l’ile de Santo Antão

Le Cap Vert est  un  archipel   d’iles  tres  differentes  les unes  des autres. Les  amoureux  de la  Nature,  de la randonnée,  des  sports  de plein air  et ceux  qui desirent  rencontrer un milieu  rural  et  montagnard,  ses gens  et  sa  culture  si singuliere,    éviteront  les  « grandes » villes  et  choisiront  les iles.

Santo Antão  est  désignée souvent comme  la  perle  du Cap Vert.

ATTENTION :  son  accès  peut  etre  compliqué  et couteux  si vous  faites  le mauvais   choix  de votre  arrivée  depuis  l’international.  Le  plus simple,  confortable  et bon  marché  est  d’atterrir  sur  l’ile de Sao Vicente    (ville Mindelo,  aeroport VXE).   Une  arrivée  à Sal   avec  un  billet  d’avion  Low Cost  ne  résoudra  pas  tous les  soucis  (très souvent : absence  de liaisons maritimes ou  aériennes),  toute la perte de temps et  les  couts supplémentaires engendrés  pour  accéder à Santo Antão.

D’autre part ,  l’unique  compagnie  d’aviation  inter-ile  Bestfly  (voir :   www.bestflycaboverde.com )   n’offre  pas  la  possibilité  de  reserver  Online   avec  votre  carte de credit CB .  Nous  pouvons  vous  aider  dans  cette reservation .  Nous  contacter  : casaespongeiro@gmail.com 

Depuis  la  gare  maritime  de Mindelo,  les  4  liaisons  ferry    ( 1 heure de traversée ,  departs  ponctuels à  7:00,  8:00, 14h00  et 15:00 )  sont  les plus  fiables  de  l’archipel.

Visa, Taxe aéroportuaire

Pour  les  européens,  le  visa  n’est  plus  exigé. Par  contre  une  taxe  aeroportuaire    est   à payer Online  : https://www.cap-vert.co/  .  On  peut  aussi le  faire à  votre  descente  d’avion : 30€.  Le  paiement  Online permet  d’accelerer  votre entrée  sur  le  territoire capverdien. Un  conseil : si  vous  êtes  pressé, courrez  sur  le  tarmack   pour  être  le  1er  dans  la  file d’attente.

Argent,  retrait banque

Le change  d’argent    (taux fixe:  1€ = 110,265 $cve) est  fastidieux  dans  une  banque  : longue  file  d’attente,  prendre  son  ticket  de file. Les  banques  sont  fermées  le  samedi  et  dimanche.

A  Santo Antao, les  horaires  sont  : de 8:00  à 15:00. Evitez  les  matins  du lundi et  vendredi,  beaucoup  de monde. Le  plus  aisé  est  le  retrait  en ATM,  avec  votre  carte  Visa  ou  Master. Maximum 20.000$cve  (un  peu  moins  de 200€)    par  retrait.   Les  ATMs  sont  à  : Porto Novo,  Ribeira Grande ,  Ponta do Sol,  Vila das Pombas,  Coculi.

A Casa Espongeiro, le paiement  de votre séjour peut s’effectuer par Euros €   ,  Escudos  $cve ,  ou virement  bancaire.

Telephonie et Internet

En  milieu rural  et  accidenté  (montagnes) ,  les  communications  sont  aléatoires  avec  souvent  un  débit  faible  concernant  Internet.

Votre  opérateur  téléphonique  d’Europe    est  toujours  pris  en  relais par  un  opérateur national,  mais  à un  coût  élevé. A  savoir,  un SMS vous  coutera  0,30€,  bien  moins  cher   qu’un appel  de  vive  voix.

Pour  une  plus  grande  autonomie et  réduire  son coût   de communication,  il  est  recommandé  d’apporter  avec  soi  un  telephone cellulaire  libre  de  tout opérateur  (débloqué) ,  et  d’y placer  une  carte  SIM    de  l’un  des 2 opérateurs  telephoniques  du  pays (CV Movel  ou  Unitel).

Pour  une  montant  raisonnable, cette  carte  SIM  permet  souvent  l’usage  de Internet  (bien  le  spécifier  à l’achat,  et  à faire  activer   par  l’opérateur local).

De l’interêt de voyager  avec  une  clef USB /Pen drive : 

Parfois  se présente  des  opportunités  d ‘échanger  des  images  et  des  vidéos  avec  d’autres  voyageurs  ou bien  vos  hotes.  Ce  support  numérique  sera  bien sûr  beaucoup  plus écologique  et plus  pratique  que  d’avoir recours  aux « Clouds »  sur  la toile ( Data-centers extrêmement énergétivores).

Une   clef USB  peut  avantageusement stocker  vos  copies digitalisées  de billet  d’avion,  passeport,  certificats, visa, codes secrets  d’accès à Internet, etc …  tout  cela  bien  utile  en  cas  de perte ou vol de vos  documents.

Cartographie ,   GPS   et    guide 

La  meilleure  carte  « papier » de l’ile de Santo Antão est, sans  contexte,    celle éditée  par http://www.Belavista.net,  au 40.000e.  Les  chemins  de  randonnée  y  sont  tous  répertoriés  avec  description synthétique.
Vous  pouvez  la  commander  sur  Internet. Egalement  en  vente  en  boutique  à Mindelo (parc  d’enfants près du Club Nautico) ,    dans  la  gare  maritime  de Porto Novo. 1900$cve (environ 18€). Casa Espongeiro  en  a toujours  quelques unes  en  stock  également.

Les applications gratuites pour telephone  portable tel  que : Komoot, MapFactor GPS Navigation,  Mappy, Mappa,  Mapsmy,  etc, reprennent  les  données de OSM  (Open Street Map) souvent  mises  à  jour.  Choisissez une application  qui fonctionne  aussi sans  connection, toujours interessant    pour  la  durée  de votre  batterie. A  vous  de  télécharger  le  module « carte du Cap Vert » , avant  de  quitter  l’Europe.

Reste  que  le  meilleur  moyen  de  visiter  le  pays  est de  s’offrir  les  services  d’un  bon  guide, pour  éviter  d’ignorer  la  petite plante  endémique  sous  votre chaussure, la  volcanologie  de l’ile,  les  us et  coutumes , la  facilité  de contact avec la  population créole, …  et  bien  d’autres  choses  encore !

Santé

Le Cap Vert,  archipel  de  sécheresse,  à la  population sensible  aux  campagnes de prévention,  présente peu de risque pour  la  santé  du visiteur.

Partout, la  nourriture  est  toujours  confectionnée  avec  soin et  hygiène,  le plus souvent bien (trop ?) cuit pour   éviter  les vilaines bactéries.

Toutefois, maux de  ventre et  diarrhée ne  sont jamais à exclure, pour  les  intestins et les âmes  les plus  sensibles. L’eau que  boivent les  locaux n’est pas toujours  celle qui convient à votre transit. On  trouve  de  l’eau minérale  dans  n’importe  quelle épicerie    ( appelée « merceria »).

Pas  besoin  de  vaccin  contre  la  fièvre jaune  pour  entrer au Cap Vert.

Covid-19 :  voir  la  page consacrée à ce  sujet.

Paludisme et  dengue  sont absents,  hormis  durant l’improbable mini saison des pluies (septembre / octobre) dans  les  quartiers défavorisés  dans  deux  grandes villes du pays.

Une  contamination virale   se  limite à la barrière de la mer. La  configuration en  archipel et  la  sécheresse  du  climat  offrent une bonne garantie sanitaire.

Les  recommandations  que  vous pourrez  lire  sur  le  site  du  Ministère français  à l’Etranger  sont largement exagérées , voire indécentes au regard  de  la qualité  de vie au Cap Vert,  et  de la  rigueur hygiénique  des capverdiens.  Elles  n’ont  pour  but  que  de vous  décourager à  vous  déplacer   hors  de France, et  limiter  la  responsabilité  de ces représentants  de la  belle  nation France.

Visiter  les îles  de Fogo  et  Brava

Le Cap Vert  est  un  archipel composé de 9  iles  habitées,  avec  certains  contrastes. La  liaison,  notamment   par  voie  maritime,   entre  ces  iles  n’est  pas  aisée.  Le plus  certain  (et  le  moins  écologique) reste  l’avion  (uniquement la compagnie  Bestfly ,avec  un  calendrier  très limité  et peu  engageant)

Pour  un  court  sejour ( 15  jours  ou moins),  n’ayez  pas  l’ambition  de  visiter  les  iles  au  Nord (Barlavento)  + celles  du  Sud (Sotavento).  Faites  un  choix.  Le  risque  étant  de  passer  plus  de  temps  dans  les halls  d’aeroport  et  quais  maritimes   que  dans  le  pays  lui-même.

Pour  accéder  à  Fogo,  nous  vous  recommandons    d’entrer  en  contact  avec  Casa Alcindo (voir  leur  site   +  Facebook). Alcindo  et  Laeticia sont  de  très  bons  conseils  dans  votre  logistique Sud.

Voir Casa di Zaza  (voir  leur  site   ) dans le  petit  joyau d’ile qu’est  Brava.

Publicité